Demi Mondaine à la Maison de la Radio

Demi mondaine à la Maison de la radio

« Un compte-rendu polyphonique »

Melissa:

Pour aller du collège à la maison de la radio à 15h, nous nous rendons au métro de Saint Denis.

Badis:

Nous sommes 11 élèves. Le trajet est bon enfant. Il fait beau, on profite de cette sortie rare.

Melissa:

Nous prenons la ligne 13, pour changer à Charles de Gaulle Etoile, nous nous arrêtons à Passy, là où se trouve la maison de la radio; il doit être 16h00 lorsque nous parvenons à Passy.

Badis:

On doit marcher pour pouvoir aller à la Maison de la Radio. Lorsque nous arrivons, il y-a des policiers devant ce gigantesque bâtiment. Il y-a aussi des personne du style Justin Bieber, ce qui n’est pas au goût de tous les élèves.

Nous entrons enfin dans ce bâtiment. Il n’y-a que des lycéens. Mehdi utilise son téléphone pour envoyer un message, ce qui n’échappe pas à l’œil du professeur. Le professeur prend le téléphone de Mehdi puis lit les messages. Il se trouve que la personne est une certaine Katie. Toute la classe rigole.

Hamza:

Nous sommes allés nous asseoir puis j’ai levé la tête et j’ai vu qu’il y avait plusieurs micros ; quand j ai demandé à monsieur Noël il m’a dit :

«-C’est parce que nous allons passer en direct à la radio « France bleu ».

Le concert commença. Je fus étonné par la manière de chanter de Béatrice, la chanteuse du groupe Demi mondaine, car quand nous avions vu les vidéos en classe je ne trouvais pas que sa musique était rock. L’entendre en vrai m’a vraiment surpris.

Le groupe a chanté les titres: «Paris sous la neige», «zombie» et d’autres.

Melissa:

Au début c’est vraiment très bruyant. La chanteuse, Béatrice, a une voix cassée et très grave, elle a un style provoquant à notre goût. La bassiste Sarah a un style plus discret, le guitariste et le batteur ont un style de rockeurs.

Certaines musiques sont très provocantes pour moi.

Badis:

Les instruments crachent du pur Rock.

Jeanne:

Béatrice, la chanteuse principale, à un moment, a enlevé un de ses hauts et c’est là que j’ai remarqué qu’il y en avait qui étaient surpris mais pas certains professeurs. Il y avait aussi des photographes qui prenaient des photos du concert. On a aussi remarqué que le batteur avait beaucoup de succès et qu’il pouvait jouer avec des instruments très divers comme les maracas.

Hamza:

Béatrice a fini de chanter, place à l’interview qui passe en direct sur « France bleu ». Quand Béatrice a fini de répondre aux questions de la présentatrice, cette dernière a donné un micro à plusieurs élèves pour qu’ils posent des questions. Chez nous c’était Mehdi et Mélissa qui posaient les questions, et Ali Raza et Najwa qui prenaient des notes.

Badis:

Béatrice le leadeur du groupe, et Mystic Gordon, le guitariste, nous répondent.

L’interview exclusive de Demi-Mondaine

Par Najwa et Ali-Raza

1°) Au XIXe siècle, le mot demi-mondaine désignait les femmes entretenues par de riches Parisiens; quel est donc, pour vous, le sens de ce choix pour le nom de votre groupe ?

Béatrice a trouvé que ce nom avait une bonne sonorité, elle l’a trouvé dans un magazine. Elle nous a aussi dit que Demi-Mondaine voulait dire courtisane.

2°) Avez-vous d’autres musiciens dans vos deux familles ? Vos familles vous ont-elles soutenus l’un et l’autre dans votre choix ?

Béatrice est née dans une famille où on écoutait peu de musique donc elle n’a pas beaucoup été soutenue. Quand elle était petite elle faisait du piano et au collège elle écoutait Queen, Nirvana et Jeff Buckley, des légendes du rock.

3°) A Béatrice: Qu’avez vous ramené de vos deux tournées aux Etats Unis ?

Durant son séjour aux Etats-Unis, Béatrice a rencontré beaucoup d’artistes (batteurs, guitaristes…). Elle faisait aussi la fête. Et une fois arrivée en France elle à fait des tournées avec les artistes qu’elle avait rencontrés.

4°) Quelle est selon vous, VOTRE meilleur chanson ? Celle que vous preferez ? Pourquoi ?

Pour le groupe, leur meilleure chanson est « Paris sous la neige » car ils ont envie de la chanter et qu’ils la trouve plus ouverte.

5°) Aimez vous votre vie ? Avez vous des regrets ?

Les seuls regrets que Béatrice a est d’avoir fait des bêtises.

6°) Vous êtes résolument rock. Qu’est-ce qui vous donne envie de continuer le rock ? Qu’est-ce qui vous donne la pêche ?

C’est la liberté d’être sur scène, de sortir, de s’amuser, de parler… Le reste aux plus de 18 ans…

LES NOTES COMPLÉMENTAIRES DE MEDHI

Demi, mondaine, un groupe vivant, énergique et « très libre » selon eux. Béatrice d’une famille de mécaniciens, s’intéresse seule et vite à la musique ; Mystic Gordon voué à une voie de garage, rencontre par hasard Béatrice au fond d’un bar ou ils ont tout de suite su qu’ils pouvaient beaucoup s’apporter amicalement et musicalement.

Mystic Gordon le guitariste, le batteur et Sahra la bassiste sont autodidactes, ils ont appris à jouer seuls de leur instrument.

Après le premier voyage de Béatrice aux États-Unis, elle « ambiance » comme elle dit, Mystic Gordon avec elle. Ce dernier nous rapporte que « là-bas », sans y être allé, on connaît déjà tout grâce aux films. Béatrice, sympathisant avec Iggy Pop lors de soirées reçoit en guise de leur amitié une « chanson écrite il y a 40 ans ». Après leur chanson «Iguane», le groupe s’en tatoue un, sur le ventre pour Mystic Gordon et sur les fesses pour Béatrice.

Le retour

Badis:

J’ai bien aimé cette rencontre.

Hamza:

Le concert s’est terminé à 17h48. Nous sommes rentrés au collège après avoir fait un petit tour, car on pouvait monter par des escaliers. Nous avons fait le tour d’un bâtiment.

Dans le métro nous avons pris la ligne 9 direction Miromesnil puis nous sommes descendus et nous avons pris la ligne 13 pour aller à la Basilique de St Denis. Ensuite nous avons marché jusqu’au collège et nous sommes rentrés chez nous.

Fin de cette merveilleuse sortie 😉 :)

Commentaires clos.