• Featured

    Un parcours musical passionnant à Sevran

    Equipe bis de Zebrock, des artistes dont : Marine Bercot. Suivez-la !

    Pour se remémorer les ateliers d’écriture, la séance d’enregistrement et tous les moments d’échanges et de création collective avec les élèves du collège Évariste Galois de Sevran dans le cadre du parcours musical Micaco conduit en 2016-2017 avec Marine Bercot : c’est par ici ↓ Vous y retrouverez aussi la diversité des activités de l’artiste : ses voyages, ses projets et tout ce qui l’inspire..

    10e séance à Sevran : découvrir « leur » chanson !!!

     

  • Featured

    « Prendre ma place » !

    En 2016-2017 grâce à leur parcours Micaco, La Classe Relais du collège Évariste Galois de Sevran, après qu’ils se soient réunis régulièrement pendant plusieurs semaines avec les artistes Marine Bercot et Pierre Durand, ont enregistré en studio une chanson dont ils ont écrit les paroles, avec l’aide et le soutien de Marine Bercot et Pierre Durant, artistes musiciens talentueux, ainsi que leur enseignante bienveillante Marion Muller. Voici le résultat en images, le clip réalisé par Eric Orhand   ⇓   Bravo à tous !

  • Featured

    La Marseillaise des 3ème 5 version collège Jean Renoir à Bondy

    Bienvenue sur la page des 3°5 de Jean Renoir de Bondy.

    Durant cette année de 3°, nous avions eu l’occasion de travailler sur les hymnes nationaux dont l’hymne national Français qui est la « Marseillaise » et l’hymne de la ligue des champions UEFA.

    Dans le cadre du projet avec Zebrock, notre travail consiste à faire une parodie de la « Marseillaise » et nous avons décidé, tous ensemble, de nous inspirer de notre classe de 3°5 pour en faire une création originale.

    Nous avons réalisé ce travail en faisant des groupes et chacun d’entre eux s’occupait d’un couplet ou du refrain. Ensuite on a  chanté et enregistré les paroles pour vous donner une idée de notre « Marseillaise revisitée »… Bonne écoute!

     

    Couplet 1 :

    Allons, La classe de 3e5 ,

    Le brevet va bientôt arriver,

    Toute l’année il faut travailler

    Maths, histoire géo et français (bis)

    On décroche puis on s’accroche

    Gardons courage et volonté

    Sans jamais abandonner

    Nous allons, c’est sûr y arriver!

     

    Allez les 3 é 5

    Exprimez vos idées, 

    Tous unis, tous unis ! 

    Pour l’égalité, 

    Ô collège Jean Renoir.

     

    Couplet 2:

    La fraternité du collège Renoir

    Celle qui nous guide et nous unit

    Différents mais tous pareils

    La tolérance est notre emblème (bis)

    Ensemble, ensemble pour la réussite

    Nos professeurs nous encouragent,

    Ils nous apportent du savoir

    Et nous ouvrent les portes de l’avenir!

     

    Allez les 3 é 5

    Exprimez vos idées, 

    Tous unis, tous unis ! 

    Pour l’égalité, 

    Ô collège Jean Renoir.

     

    Couplet 3 :

    Allons élèves de Jean Renoir,

    Le jour des vacances est arrivé!

    Enfin finis les cours de l’année,

    Le réveil du matin terminé! (bis)

    Entendez-vous la sonnerie retentir

    Les cours sont maintenant achevés!

    La grille est désormais ouverte

    c’est chouette on peut partir voyager!

     

    Allez les 3 é 5

    Exprimez vos idées, 

    Tous unis, tous unis ! 

    Pour l’égalité, 

    Ô collège Jean Renoir.

  • Featured

    « Qui es-tu ? » par les élèves de 4ème H

    Composition originale réalisée par les élèves de la classe de 4H.

    Poème :
     » Qui es-tu ? Je suis une rose rouge
    Que fais-tu ? Je goûte la rosée du matin
    Dans quel but ? Pour me rafraîchir
    Où vas-tu ? Je cours vers le destin
    Pour voir qui ? Mon avenir
    Avec qui ? Mon courage
    Et faire quoi ? Changer le futur  »

    Synthé : Erwan
    Glock : Colbie
    Récitant : Adama, Dany, Abib

  • Featured

    « Je danse avec la pluie » par les filles de la 4ème H

     » Je danse avec la pluie  » est un moment magique d’improvisation partagé avec les filles des 4ème H. Timides au départ, elles se sont pris au jeu de l’improvisation musicale et on crée une composition fraiche et spontanée… 4 bouts de feuilles, 3 crayons, des gommettes sur un glockenspiel et un synthé, 1 ou 2 indications et c’était déjà part… Johan et moi étions très surpris des polyrythmies complexes qu’elles mettaient en place sans se poser de questions. Un étonnant travail réalisé en à peine 2h et surtout un vrai instant d’échange et de rencontre musicale !

    Poème :
    « Ciel noir perçant
    Qui souffle sur mon visage
    Je danse avec la pluie
    en chantant le vent
    Soirée d’automne parfumée »

    Percussions corporelles et autre bazar !
    Chant : Toutes
    Crayons / Bouteille d’eau : Mélanie, Marina, Hatou, Hana Marina
    Table : Erika, Mam
    Synthé : Imène
    Vibraphone : Elikia

  • La sortie du 14 avril 2015

    La sortie du 14 avril 2015

    (La sortie s’est déroulée en deux parties : la rencontre avec une journaliste de la musique et le concert)

    Lorsque nous sommes arrivés, nous avons rencontré une journaliste de la musique (Stéphanie Berrebi) qui nous a parlé de son métier et nous avons pu lui poser des questions. Elle nous a parlé des inconvénients et des avantages de son métier et elle nous a aussi parlé de son parcours. Ensuite nous avons eu le concert dans une grande salle où il y avait beaucoup de monde et où il faisait chaud. Nous avons pu écouter différents types  de musique et des mixtes de plusieurs chansons.

    J’ai apprécié les chansons de Grand Corps Malade.

    Prisca

  • 25 ans de Zebrock

    Le 14 avril 2015 nous sommes allés avec toute la classe écouter un concert organisé par l’association Zebrock. Ce concert se situait au parc de la villette, au Cabaret Sauvage. La salle était immense,
    elle contenait ce jour-ci plus de 1000 personnes.

    Nous avons été accueillis par une journaliste qui fait aussi partie de l’association Zebrock. Elle nous a expliqué en quoi consistait le métier de journaliste et même le salaire que l’on pouvait gagner. Elle nous a dit qu’elle gagnait personnellement 1400 euros, mais que d’autres journalistes plus célèbres comme David Pujadas gagne très correctement leur vie.

    Les premières personnes qui sont passées sur scène n’étaient pas spécialement bonnes, et le tout premier artiste, Sanseverino, a insulté tout l’ensemble du public. Il y en a un que j’ai particulièrement apprécié, son nom d’artiste est Grand Corps Malade, son véritable nom est Fabien. Son interprétation était extrêmement belle et m’a beaucoup touché, et l’accompagnement musical était très en accord avec la chanson.

    Pablo

  • Un bon français

    La chanson un bon français est une chanson du groupe La maison Tellier. C’est un groupe qui a été fondé en 2004 par deux « frères » Helmut et Raoul Tellier.

    la-maison-tellier-low-def

    Cette chanson, un bon français, est intéressante car elle peut être interprétée de plusieurs façons différentes. Au premier abord, on penserait que c’est une chanson raciste mais en poussant sa réflexion, on peut s’apercevoir que cette chanson dénonce cela.

    La musique de cette chanson est jouée par un orchestre (batterie, contre-basse, guitares et cloches). La chanson est chantée par un homme à la voix roque et traînante. C’est une chanson rythmée bien qu’elle ait un tempo lent pour signifier la tristesse. Les cloches que l’on peut entendre font référence à l’église, ce qui mène directement au titre.

    En effet, le titre fait référence au français d’origine française qui serait « un bon français » alors que le terme « étranger » conviendrait aux français d’origine étrangère.

    Dans les couplets et les refrains, il y a des rimes suivies.

    Au 4e vers, le pronom « on » est utilisé. Ce « on » fait référence aux dénonciateurs de juifs durant la Seconde Guerre Mondiale.

    Le refrain fait un lien avec Le chant des partisans. Il utilise le terme corbeau ce qui peut signifier l’ennemi, le malheur ou les lettres anonymes.

    Dans le 3e et 4e couplet, les compositeurs évoquent la violence des camps, de l’esclavage, de la torture et le souhait d’un état policier. Nous pouvons rapprocher directement tout cela à l’actualité de la politique française et la montée du FN.

    Dans le 5e et 6e couplet, il y a de la fureur avec le passage à l’acte du personnage de la chanson. En effet, il évoque une lettre écrite avec du sang.

    Ce texte est une critique car « un bon français » peut aussi bien être quelqu’un d’origine française que quelqu’un d’origine étrangère. Tout le monde peut être « un bon français ».

    Sarah

  • Reportage : le concert Zebrock au Cabaret Sauvage (14/04/2015)

    Le mardi 14 avril, on est allés au Cabaret Sauvage pour la journée Zebrock.Le matin on a pris le car et le voyage a duré une heure, c’était long. Après on a pique-niqué dans le parc de la Villette sur la pelouse et on a pris des photos.

    photo groupe zebrock floutée
    Photo de groupe le long du canal, juste avant d’arriver au Cabaret Sauvage