Voilà voilà notre critique

La mélodie et les paroles de la chanson « Voilà, voilà » de Rachid Taha sont répétitives, ce qui rappelle ce que dit le chanteur : « Voilà, voilà que ça recommence ». De plus les mots sont parlés et non chantés. Ces procédés, bien qu’intéressants, ont tendance, d’après nous, à provoquer un certain ennui chez l’auditeur.

Néanmoins, le message émis par cette chanson reste noble, les intentions du parolier étant de faire comprendre aux auditeurs que renvoyer les étrangers dans leur pays n’arrangera pas leurs problèmes et qu’ils ne devraient pas commettre cette erreur de jugement une fois de plus.

Les deux derniers couplets de la chanson sont en anglais, et l’on peut supposer que ce choix a été fait car la chanson parle des étrangers ; mais nous ne le comprenons tout de même pas car ce n’est pas aux étrangers qu’est adressé le message mais aux citoyens français. De plus, nous ne trouvons pas que cela améliore la qualité de la musique.

Pour conclure, nous ne pensons pas que les objectifs de prise de conscience vis-à-vis des étrangers et de divertissement que toute chanson propose aient été atteints.

Rédigé par :

RONDELEUX Ariane, LIN Clarisse, GHAÏB Meïssa

Classe de 3ème 3 du collège-lycée Gabriel Fauré, 75013 Paris

 

Commentaires clos.