Trois chroniques

COUP DE COEUR

1. De Dalida à Youssoupha 

Dalida, Itsi bitsi petit bikini – Par Daniela, Henda et Palwinder

La chanson parle d’une fille qui a honte de se montrer en bikini sur la plage. Itsi bitsi petit bikini a été écrite et composée par Lee Pockriss et J. Paul Vance. Interprétée par Dalida elle a été enregistrée en 1960, a une époque où les femmes s’émancipent et commencent à porter des tenues telles que le bikini.
On y entend un instrument de percussion appelé guiro, un rythme et une mélodie aussi amusants que le titre. Nous avons apprécié cette chanson qui n’est pas récente, mais qui séduit grâce au rythme et aux paroles humoristiques. On y retrouve de l’émotion et de la joie et la chanson en général est entraînante, elle « donne envie de bouger ».

Shurik’n, Oncle Shu – Par Ridaa

Cette chanson s’appelle Oncle Shu. Geoffroy Mussard, dit Shurik’n, en a écrit les paroles et composé la musique.
La chanson évoque un sage japonais (l’oncle Shu) et parle d’arts martiaux. Elle a été enregistrée en 1998.
Cette chanson est une chanson de rap, mais elle utilise un instrument que l’on n’a pas l’habitude d’entendre dans ce style de musique : le koto, un instrument à cordes japonais.
J’ai beaucoup apprécié cette chanson parce que le sujet (les arts martiaux) m’a intéressé, et que la musique m’a donné envie de danser et chanter de joie.

Youssoupha, Noir Désir – Par Yasmine et Rawda

Cette chanson, appelée Noir Désir, est interprétée par Youssoupha qui en est aussi l’auteur. On entend également dans cette chanson les musiciens du groupe africain Staff Benda Bilili.
La chanson, enregistrée en 2012, évoque le thème du handicap, qui est toujours sensible au début du XXIème siècle.
Son style musical est le rap. On entend un rythme rapide, mais un refrain doux. Un instrument africain est utilisé : le satonge.
Nous avons beaucoup aimé cette chanson qui nous a donné des frissons : en effet, elle parle de choses réelles de la vie de tous les jours, qui nous ont touchées (le handicap, le racisme, etc.).

2. Papanosh à Clichy-sous-Bois – Deux compte-rendus

Le regard de Warakhia

Lundi, nous avons eu la chance de recevoir le groupe Papanosh. Les musiciens nous ont fait écouter et découvrir leur style de musique (le jazz). Ils ont ensuite répondu à nos questions et nous avons été invités à donner notre avis sur leur travail.
J’ai trouvé que c’était bien, mais j’ai eu l’impression qu’ils faisaient un peu toujours la même chose. S’ils intervertissaient leurs rôles, peut-être que l’ensemble serait plus rythmé ? Ce n’est pas un style de musique que j’ai l’habitude d’écouter, et j’ai été un peu déstabilisée. En tous cas, je suis heureuse d’avoir fait connaissance avec eux. Merci Papanosh !

Le regard de Divine

Le groupe Papanosh est venu au collège pour nous faire une démonstration musicale et nous donner une idée de ce que nous irions écouter le 10 avril à l’Espace 93. Ils sont arrivés au collège avec leurs instruments : piano, contrebasse, trompette, saxophone et batterie et ont joué deux de leurs compositions (Chameau et Djibril Circus).
Nous avons écouté, posé des questions, et nous avons eu aussi l’occasion de donner notre avis. Ce fut une rencontre très intéressante.

3. Autour d’Oncle Shu – Un essai de parodie

Nostalgie – Par Djibril, Malcom et Youssef (trois contraintes : 1. écrire un texte se prêtant à un traitement « rappé », 2. évoquer une culture étrangère et utiliser quelques mots de la langue de cette culture, 3. insister sur les sentiments personnels, le ressenti).

Le matin je me réveille
Prépare l’ataye
Et chauffe le pain
Puis je pense au bled,
Aux glaces et au soleil
A tout ce qui, là-bas,
Fait du bien à mon corps.
Après une bonne promenade
Je mange mon bon couscous
Enfin je me réveille
Je sors de mon sommeil
Regarde le soleil
Et vais me défouler.
4. Divers – Ce que nous faisons en classe

Un instrument étudié en classe : le djembé – Par Daniela, Henda et Palwinder

Le djembé est un instrument de percussion qui nous vient d’Afrique de l’Ouest. Il est fabriqué à partir de trois matériaux : le bois, la corde et la peau de chèvre. Même s’il n’est pas un instrument mélodique, il peut produire des sons aigus et graves. Le djembé est très souvent accompagné par un autre instrument de percussion appelé doun-doun. Nous avons la chance d’avoir, au collège, une dizaine de djembés.

Une chanson apprise en classe : L’inspecteur mène l’enquête – Par Ines et Sarah

Cette chanson a été écrite et composée par Éric Noyer et Ricks Veeker dans un style « jazz ».
Les paroles mettent en scène un inspecteur menant son enquête et s’adressant à ses associés : « Calme ! Cool ! Je ne vois rien qui soit suspect, j’peux continuer ! » Elle est humoristique car on a l’impression que l’inspecteur donne ses ordres en chantant plutôt qu’en parlant.
Ce qui est bien, c’est que cette chanson peut être interprétée aussi bien en version « simple » qu’en « canon » ; c’est-à-dire que si l’on chante en groupe, une moitié de la classe commence et l’autre la rejoint quelques secondes plus tard. On adore chanter en canon, car c’est plus difficile mais aussi plus valorisant : on a l’impression d’ « être bons » !

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *