• Featured

    La Culture et l’Art au Collège – les inscriptions 2017 – 2018 sont ouvertes !

    La musique est une formidable entrée en culture !

    Forte de plus de 25 années d’expérience dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle, Zebrock propose des parcours musicaux originaux aux collégiens de Seine-Saint-Denis.

    Ces parcours s’articulent autour des objectifs suivants :

    – développer la curiosité et favoriser la créativité des élèves en lien avec une pratique artistique, sensible, réfléchie et progressive tout au long du parcours;

    aiguiser leurs capacités d’analyse de l’œuvre musicale ;

    encourager la verbalisation des opinions, des points de vue et à la construction d’un argumentaire critique ;

    développer des savoirs génériques remobilisables dans d’autres disciplines et marquer la complémentarité des différents enseignements ;

    aider à se construire une culture personnelle fondée sur la découverte et l’analyse d’œuvres significatives.

    Plus d’infos sur l’articulation des projet en cliquant ici.

    Calendrier de l’appel à projet  2017-2018

    18 mai 2017 : Clôture des candidatures en ligne

    Mai à fin juin 2017 : Examen des propositions de parcours par le comité de pilotage

    Semaine du 1er juillet 2017 : Publication des résultats et ouverture de la « Bourse aux parcours »

    4 octobre 2017 : Clôture du dépôt des calendriers prévisionnels pour confirmation des parcours retenus et fin de la « Bourse aux parcours »

    Renseignements : Bérangère Dujardin, chargée de production 01 55 89 00 60 – bdujardin@zebrock.org

  • Featured

    Zebrock au bahut « Comprendre la Marseillaise »

    Marseillaise visuel

    Zebrock au bahut : dans votre classe, « Comprendre la Marseillaise »

     Le Président de la République l’a annoncé, l’année 2016 est consacrée à « La Marseillaise ». L’arrivée à grands pas de l’Euro 2016 est une des occasions qui fera entendre à tous ce chant fédérateur. « 2016 : Année de la Marseillaise » permettra à la jeunesse en particulier de s’approprier le lien puissant qui unit la Marseillaise et l’histoire de notre Nation. Des actions interministérielles entretiendront et animeront les liens indissociables entre la Nation et la jeunesse. Zebrock a décidé de s’inscrire dans cette démarche.

    Zebrock édite le dossier « Comprendre la Marseillaise »

     Ce dossier illustré de huit pages couleur est conçu sous la direction de Edgard Garcia, directeur de Zebrock, avec les contributions du philosophe Jean-Paul Jouary et de l’historien Claude Mazauric et les illustrations de Anaïs Bellot. Il propose aux jeunes de rencontrer plusieurs versions et interprétations de « La Marseillaise ». Articulé avec des ressources en ligne familières des adolescents, ce dossier leur permettra d’approfondir leurs connaissances grâce à un renvoi au dossier numérique établi par le Réseau Canopé sous l’autorité du ministère de l’Education nationale.

    Prioritairement conçu pour les classes de collèges, ce dossier est destiné gratuitement aux établissements qui en feront la demande.

    Retrouvez ci-dessous des ressources complémentaires au dossier « Zebrock au bahut : Comprendre La Marseillaise » qui vous a été distribué en classe.
    Écouter diverses versions de La Marseillaise et découvrir le dossier en ligne du réseau Canopé.   /  Extrait du film La révolution française  /   La Marseillaise – Orchestre national du Capitol, sous la direction de Michel Plasson  /  Retrouvez diverses adaptions de La Marseillaise sur notre playlist deezer.  /  Le site « Ces chansons qui font l’histoire »  /  Le site de la Présidence de la République

    Contactez-nous par mail : prod@zebrock.org / par téléphone : 01 55 89 00 60 et recevez des exemplaires à distribuer et travailler en classe !

  • Featured

    Les rencontres

    Capture d’écran 2016-04-15 à 16.48.45

     

    Amplifiées #11  « Médiation artistique et inégalités scolaires »

     

    Zebrock, le Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne (MAC/VAL) et l’université Paris 8 proposent gratuitement deux journées pour penser l’éducation artistique et culturelle en regard d’une problématique centrale, les inégalités sociales de réussite scolaire. Nous invitons les militants de l’éducation populaire, les professionnels de l’éducation et de la culture, ainsi que toutes les personnes intéressées et curieuses de développer des sujets liés à l’éducation artistique et culturelle et soucieux de la réussite scolaire de tous les élèves.

    Mardi 10 mai, à partir de 9h à l’université Paris 8 vous assisterez à des conférences et des ateliers de réflexions autour de la médiation artistique et de la scolarisation de l’art (programmation à venir)

    Mercredi 11 mai à partir de 9h. Le MAC/VAL vous accueil dans ses locaux pour un cycle de conférence animé par Stéphane BONNERY (Enseignant à Paris 8, au sein de l’équipe ESSI-ESCOL) et Manon FENARD (doctorante Circeft/Escol) sur la question des inégalités scolaires et inégalités culturelles face aux œuvres. L’après midi sera ponctué par 3 ateliers participatifs, reliés au thème des conférences de la matinée, proposés en parallèle au tour de la médiation artistique et inégalités scolaires. Nicolas Floc’h (artiste et plasticien), Edgard Garcia (Directeur de Zebrock), et les musiciens du groupe Demi-Mondaine partageront avec vous leurs expériences artistiques ainsi que leurs approches éducatives de l’art.

     

    Renseignements et inscription (gratuite) sur info@zebrock.net – 01 55 89 00 60

  • Reportage : le concert Zebrock au Cabaret Sauvage (14/04/2015)

    Le mardi 14 avril, on est allés au Cabaret Sauvage pour la journée Zebrock.Le matin on a pris le car et le voyage a duré une heure, c’était long. Après on a pique-niqué dans le parc de la Villette sur la pelouse et on a pris des photos.

    photo groupe zebrock floutée
    Photo de groupe le long du canal, juste avant d’arriver au Cabaret Sauvage

  • Interview au Cabaret Sauvage d’une journaliste musicale, Stéphanie Berrebi

    Stéphanie Berrebi est une journaliste qui travaille pour le magazine «Francofan ».

    « Francofan » défend les artistes qui chantent en français et qui ne sont pas très connus des médias car ils sont trop engagés mais qui tournent ou ont tourné partout en France, comme Léo Ferré, Georges Brassens, Jacques Brel, Aznavour, Mano Solo, Les Têtes Raides, Noir Désir, Trio…

    Le magazine « Francofan » est en vente partout en France.

    – Comment vous est venu l’idée de devenir journaliste ?
    – « J’ai eu un parcours alternatif. J’ai eu mon bac mais suite à des événements familiaux j’ai lâché les études et mon rêve quand j’étais gamine c’était de faire de la radio. Sur un salon de l’étudiant à Porte de Versailles, j’ai vu une radio qui démarrait et qui cherchait des animateurs. Donc j’ai commencé comme ça, j’ai fait des chroniques sur cette radio, à faire les agendas des concerts à Paris »

    Enregistrement et retranscription, Mathilde THEBAULT & Justine LIN

  • Zebrock en concert

    Le 14 avril 2015, nous sommes allés voir un concert de plusieurs artistes dont Grand Corps Malade, Rainbow, etc. Nous avons rencontré une journaliste appelée Stéphanie Berrebi qui nous a décrit son métier et en quoi il consistait et les conditions. Ensuite, nous sommes allés assister au concert : le concert a été introduit par le fondateur de ZEBROCK, et une animatrice radio. Ça a commencé par du blues, un groupe de filles, un mix de plusieurs chansons, comme Michaël Jackson, Bruno Mars, etc. Il y avait un écran géant montrant des tweets en live sur twitter. Il y avait beaucoup de monde, on était très collés serrés mais on avait de la clim’. Le public était majoritairement composé d’adolescents, collégiens/lycéens. On a pu découvrir de nouvelles chansons assez intéressantes comme celles de Grand Corps Malade, qui a été assez proche du  public. Nous avons beaucoup apprécié ce moment : on s’est bien amusé.

    Virginie Nguyen & Cordelia Deeks

  • Les textes de Grand Corps Malade

    Dans sa chanson interprétée le mardi 14 avril 2015, au Cabaret Sauvage, « J’ai mis des mots », l’artiste Grand Corps Malade parle de ses débuts dans l’écriture, des mots qui l’ont touchés ou inspirés. « J´ai mis des mots sur un cahier … j’ai mis des mots comme une empreinte … j’ai mis des mots de Saint-Denis ». Le refrain nous explique que l’accompagnement instrumental est très important pour donner vie à la musique : « Et quand la musique accompagne. Les mots pétillent comme du champagne. Et le meilleur ne le nie pas. C’est sur un air d´harmonica ». Son album Funambule est disponible et contient 4 titres inédits.

    Clara Sportes