Noir et Blanc 2 / B.Lavilliers

Le style de cette chanson est rock et le rythme est lent. Les instruments qui sont utilisées sont le synthétiseur, la guitare électrique et la batterie. Elle parle de l’Apartheid et du racisme.

J’ai bien aimé cette chanson car les paroles sont engagées. Elles permettent de dénoncer des problèmes sociétaux et notamment celui de l’apartheid. L’auteur nous explique que « La chanson est un cri du cœur commun à tous ». De plus l’auteur mentionne Nelson Mandela ; grande figure de la lutte contre l’Apartheid en Afrique du sud : « c’est la voix de Mandela ». Le rythme lent rend la chanson triste.
Cette chanson est intéressante parce que l’auteur a mélangé deux langues. L’une est le français et l’autre est une langue d’Afrique centrale. La chanson dénonce le racisme aussi. L’auteur explique ses émotions contre le racisme. Il dit que les noirs n’avaient pas le même statut que les blancs. Il considère la musique comme une arme qu’il peut utiliser pour changer le régime politique, « des mots qu’on passait sous le manteau qui brillaient comme des couteaux ». J’apprécie bien cette chanson.

Mathangi

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *